Page 8 sur 8 PremièrePremière 12345678
Affichage des résultats 71 à 79 sur 79

Discussion: Station Mediterrania Saïdia | 147 ha | 4,1 MMDH

  1. #71
    Administrator Avatar de CityScapes Spotter
    Inscription
    juillet 2011
    Messages
    32 616
    Likes (Received)
    81
    Nouveaux hôtels à Saïdia


  2. #72
    Editor Avatar de Setra-Benz
    Inscription
    juin 2013
    Messages
    663
    Likes (Received)
    22
    Le tour opérateur portugais (http://www.viajartours.pt) relance pour la haute saison 2014 Saidia dans sa nouvelle brochure au départ des aéroports de Lisbonne et Porto avec la compagnie aérienne Sata Internacional


  3. #73
    Editor Avatar de Setra-Benz
    Inscription
    juin 2013
    Messages
    663
    Likes (Received)
    22
    Deux nouveaux hôtels à la station Saïdia
    Alors que le manque d’hébergement commence sérieusement à se faire sentir à la station de Saïdia, notamment à l’approche du mois d’août.



    Alors que le manque d’hébergement commence sérieusement à se faire sentir à la station de Saïdia, notamment à l’approche du mois d’août, tous les regards se tournent vers l’Oriental Bay Beach qui n’a pas rouvert ses portes depuis la fin de la saison dernière.

    Propriété de H Partners, fonds d’investissement marocain en actifs touristiques, l’établissement, d’abord géré par Barceló Hotels and Resorts puis par Atlas Hospitality Morocco, pourrait bien retrouver preneur d’ici août. C’est en tout cas l’information qui circule dans la région.

    Par ailleurs, la CDG, dont la filiale SDS est responsable du développement de plus de la moitié de la station, devrait prochainement annoncer l’ouverture de 2 nouvelles unités pour 2016 et le lancement prochain des travaux de l’aquaparc.
    http://www.lavieeco.com/news/actuali...dia-30121.html

  4. #74
    Editor Avatar de Setra-Benz
    Inscription
    juin 2013
    Messages
    663
    Likes (Received)
    22
    La CDG renforce l'offre touristique dans le Nord


    Inauguré le 1er juin, l’hôtel Quemado, dont la gestion a été confiée au groupe Accor, offre une vue imprenable sur un site d’une exceptionnelle beauté, la baie d’Al Hoceima.


    Pour vérifier la formule sympathiquement prétentieuse selon laquelle «Le Maroc est le plus beau pays au monde», prenez la route entre Saïdia et Al Hoceima. Le chapelet de criques et de plages, au pied des montagnes du Rif, est tout simplement d’une beauté saisissante. Et c’est justement au long de la façade méditerranéenne que la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) a investi dans plusieurs unités hôtelières, dont la station de Saïdia. S’étalant sur une superficie de 5,5 hectares et d’une capacité de 396 chambres, cette station balnéaire a connu quelques difficultés de démarrage dues essentiellement au déficit en infrastructures et en animations. «Nous avons repris la station de Saïdia en 2011 et c’est notre rôle d’accompagnateur des politiques publiques. Comme il revient à la CDG d’aller vers les zones enclavées où il n’est pas évident de réussir un projet touristique d’une telle envergure et la remettre à niveau», assure-t-on auprès de la direction de la CDG. Afin de porter la capacité litière dans l’ensemble de ses actifs à 13.600 lits, la CDG envisage d’investir 17 milliards de DH à l’horizon 2015 «ce qui représente le quart de l’ensemble de nos investissements», précise Younes Merrane, directeur des investissements touristiques et fonciers. L’Oriental, en plus de ses plages et criques où l’eau de mer est d’une rare limpidité, est également riche de ses montagnes du Rif, un arrière-pays qui offre autant de possibilités d’animation. Une diversification de l’offre qui permet à la CDG et aux gestionnaires de cibler un large éventail de clientèle.

    Diversification des sites et de la clientèle


    «La station de Saïdia est une destination essentiellement familiale en raison de la mer qui est calme ce qui est rassurant pour les enfants», souligne, à Saïdia, Jamal Kilito, directeur des marchés à l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Si Saïdia dispose de la plus grande marina du Maroc et la troisième de la Méditerranée, les touristes se rendant à Nador pourront voir la lagune de Marchica, séparée par la mer par un fragile cordon dunaire. C’est à Nador que la CDG a érigé l’hôtel Rif pour un budget de 430 millions de DH et qui sera ouvert le 1er juillet. «Actuellement, Nador est une ville qui se développe économiquement, plusieurs zones industrielles existent ou sont en projet auxquelles il faut ajouter le futur port. C’est donc un hôtel orienté business et tourisme grâce à la mer», selon Otmane Hanaoui, directeur des opérations de la Compagnie générale immobilière, filiale de la CDG. Inauguré le 1er juin, l’hôtel Quemado, dont la gestion a été confiée au groupe Accor, offre une vue imprenable sur un site d’une exceptionnelle beauté, la baie d’Al Hoceima. Cette unité composée de 121 chambres, de 20 suites, 17 bungalows et de 48 appartements a coûté 375 millions de DH. «Cet établissement est orienté loisir», assure le directeur d’Accor pour l’Afrique. A présent que les hôtels ont été construits ou sont en cours d’achèvement, reste la promotion et pour cela la CDG s’est alliée à des gestionnaires connus mondialement venant de différents pays tels que les USA, la France, l’Espagne, l’Inde ou bien Singapour.

    Deux nouvelles unités touristiques

    La CDG a consacré, dans le cadre son programme d'investissement, une place de choix au renforcement de l'offre touristique et d'animation dans la ville de Saïdia, à travers notamment la réalisation de deux unités hôtelières et d'un aqua parc dans la ville. Il s'agit notamment de Saidia Beach Hotel, un hôtel de catégorie
    5 étoiles qui bénéficie d'un emplacement exceptionnel, situé à la fois en front de mer et sur le parcours de golf. S'étalant sur une superficie de 5,5 ha avec une capacité de 396 chambres, il propose un SPA, un centre de conférence, des restaurants, un kids-club et un beach-club. Le contrat de gestion de cette unité hôtelière, prévue pour une ouverture en 2017, a été signé avec Melia Hotels International en février 2014. La deuxième unité hôtelière concerne, pour sa part, «Saïdia Family Hotel», un hôtel Club de catégorie 5 étoiles étalé sur une surface de 3,9 ha. Il est situé sur le parcours du golf de la station et portera sur une capacité de 150 chambres environ. Ce club de vacances, dont l'ouverture est prévue en 2017, cible une clientèle familiale, nationale et internationale en quête d'une ambiance conviviale et de loisirs.
    Le contrat de gestion de cette unité hôtelière a été signé avec Melia Hotels international en février 2014.
    Pour ce qui est de l'aqua parc Saidia, il constitue la principale composante de loisirs et d'animation de la station.

    Il sera réalisé sur une parcelle de 7 ha, selon les meilleurs standards internationaux, et comportera plus d'une dizaine d'attractions avec une thermalisation et un fil conducteur narratif basé sur les aventures en haute mer, batailles, corsaires, tempêtes, nouvelles rives.
    Cette animation phare, dont l'ouverture est prévue en 2016, dévoilera un programme varié décidé avec le groupe Pierre et Vacances et comprenant une piscine à vague de 1.800 m2, une rivière lente de 1.900 m2, un arbre à eau et des piscines et toboggans pour petits et grands.


    Repères

    Les actifs hôteliers en exploitation du groupe génèrent :
    1.500 emplois directs et 1.200 indirects (hors villages Club Med).
    À terme, les investissements du groupe dans le secteur du tourisme généreront
    18.000 emplois à l'horizon 2030 (dont 10.000 emplois directs).
    Démarrage en 2015 d’un programme de formation
    sur les métiers du tourisme pour prendre en charge les besoins générés par ses investissements dans le secteur.
    http://www.lematin.ma/journal/2014/i...rd/204710.html

  5. #75
    Administrator Avatar de CityScapes Spotter
    Inscription
    juillet 2011
    Messages
    32 616
    Likes (Received)
    81
    Saïdia devrait changer de visage en 2017

    La capacité d’accueil sera portée de 3 000 à 5 000 lits. L’offre en animation sera renforcée par l’ouverture d’un aquaparc. Nador et Al Hoceima devraient contribuer au développement touristique de toute la région.



    Cette fois-ci sera-t-elle la bonne pour la station Saïdia ? Un petit détour par la destination balnéaire et on se rend compte que les choses bougent en tout cas. Si, jusque-là, le tableau que dressait la station était celui de chantiers en suspens, voire complètement à l’arrêt, aujourd’hui les grues et autres engins sont de retour, laissant ainsi présager que la station est en train d’arborer un nouveau visage. Les principaux chantiers ouverts concernent deux nouvelles unités hôtelières dont la réalisation est initiée par la Société de développement de Saïdia (SDS), filiale de la CDG. Ces projets s’inscrivent dans un vaste programme d’investissement mis en œuvre depuis fin 2013 et qui devrait résoudre un grand nombre de problèmes qui entravaient jusque-là le développement de la station. Ils viendront s’ajouter aux différents chantiers réalisés depuis la reprise de la station en 2011, entre autres, l’assainissement, l’aménagement des voiries, l’éclairage ou encore le traitement des espaces verts. Désormais, la station ressemble petit à petit à ce qui était prévu lors de son lancement en 2006. Selon le management de la SDS, plus de 1,5 milliard de DH seront investis dans la réalisation de trois nouvelles unités hôtelières (Beach Hotel, Family Hotel Club et Appart Hotel) et d’équipements de loisirs et d’animations à l’horizon 2017.

    Concrètement, ces projets viendront augmenter la capacité litière pour la porter à plus de 5 000 lits, contre seulement 3 000 actuellement. Pour rappel, c’est là l’un des problèmes majeurs dont souffrait jusque-là la station. Avec une capacité litière limitée, il était en effet difficile de la promouvoir auprès des grands tour-opérateurs internationaux, d’où le cercle vicieux qui s’était installé. «Sans une offre importante, difficile de créer de la demande. Or, pour convaincre les investisseurs de contribuer à la croissance de la capacité litière, il faut leur assurer qu’une demande importante existe», explique-t-on auprès de SDS. C’est le pari que relèvent aujourd’hui la CDG et sa filiale. En mettant sur la table une enveloppe aussi importante, SDS espère créer cette demande qui attirera les investisseurs pour qu’enfin la station dispose d’une capacité litière conforme à celle des plus grandes stations balnéaires dans le monde. Il faut dire aussi que c’était là l’objectif initial des pouvoirs publics lorsqu’ils ont fait appel à la CDG en 2011 pour reprendre le projet. Elle y est aidée par sa stratégie qui ne vise pas une rentabilité à court, voire à moyen terme comme il est de coutume chez des investisseurs privés.
    Parallèlement au développement de la capacité litière, l’accent est mis sur le développement de l’offre en animation, autre grand problème de la station. Ainsi, dès septembre prochain, les travaux de construction d’un aquaparc devraient être enclenchés avec comme objectif sa mise en exploitation à partir de 2017, soit à la date prévisionnelle d’ouverture des trois nouvelles unités hôtelières. Ainsi, dès l’achèvement de ces travaux, Saïdia devrait logiquement présenter un nouveau visage à ces visiteurs.

    De nouveaux hôtels à Nador et Al Hoceima
    En plus de la station balnéaire, plusieurs projets touristiques initiés par la CDG sont en cours de réalisation ou annoncés dans la région. L’objectif est de créer une dynamique économique autour du tourisme et de mettre en valeur les atouts naturels des provinces de l’Oriental. Parmi ces provinces figure en tête de liste la ville de Nador. Bénéficiant déjà d’un vaste projet de développement touristique, en l’occurrence celui de Marchica Med, la ville devrait voir son offre touristique se renforcer dès août prochain avec l’ouverture du Nador Mercure Rif Hotel. Ce dernier, reconstruit par la CDG, sera géré par le groupe Accor et viendra compenser le manque en infrastructure hôtelière de la ville. Pour rappel, cette dernière a la particularité de voir sa population se multiplier en été, passant de quelque 80000 habitants à près de 500 000. C’est principalement de là que découle le besoin important en infrastructures tel que le Nador Mercure Rif Hotel. Ce dernier mettra ainsi sur le marché 145 nouveaux lits, en plus d’une soixante d’appartements sous gestion locative.
    A l’instar de Nador, la CDG déploie également ses efforts dans la ville d’Al Hoceima, autre site à forts atouts balnéaires mais souffrant de l’insuffisance de l’offre d’hébergement. A ce niveau, trois sites viennent d’ouvrir. Il s’agit d’abord du Hoceima Souani Resort, ouvert il y a moins d’un mois sur le site de l’ancien Club Med et doté d’une capacité de 182 lits. Il est actuellement géré par Atlas Hospitality. Ensuite, il y a l’hôtel Mohammed V, dont l’offre reste orientée vers une clientèle exclusivement haut de gamme puisque l’hôtel ne dispose que de suites. Enfin, le nouveau-né, le complexe touristique Quemado dans la baie d’Al Hoceïma, vient mettre en valeur un des plus beaux sites balnéaires du Royaume. Totalement reconstruit les pieds dans l’eau, l’unité propose depuis début juin une offre touristique assez particulière composée de lits hôteliers et d’appart hôtel. Là encore, c’est à Accor, à travers son enseigne Mercure, que revient la gestion du complexe pour en faire un des plus importants de toute la région.

    Younès Tantaoui. La Vie éco
    2014-07-03
    http://www.lavieeco.com/news/economi...017-30259.html

  6. #76
    Editor Avatar de Setra-Benz
    Inscription
    juin 2013
    Messages
    663
    Likes (Received)
    22
    Comment la station Saïdia compte s’affranchir de la saisonnalité

    Le Be Live Grand Saïdia a ouvert ses portes, l’Iberostar le sera d’ici mai. Deux unités hôtelières sont en construction et un appel d’offres pour une résidence hôtelière est lancé. Les travaux de l’Aquaparc démarreront prochainement.




    Comme chaque année à la même époque, la station Saïdia sort progressivement de son hibernation forcée. Si le démarrage de la saison reste timide puisqu’un seul hôtel, sur les deux officiellement opérationnels, est ouvert, il y a de quoi être optimiste pour le reste de l’été. Ouvert depuis le 22 mars dernier, l’hôtel Be Live Grand Saïdia a en effet déjà reçu deux importants groupes espagnols, par ailleurs premier marché de la station balnéaire avec 34% des arrivées enregistrées en 2014. Son voisin, l’Iberostar Saïdia, devrait quant à lui ouvrir d’ici le mois de mai. La réouverture de l’Oriental Bay Beach, ex-Barcelo, repris par l’enseigne marocaine Atlas Hospitality, demeure incertaine.

    En attendant, la Société de développement Saïdia (SDS), filiale du groupe CDG, poursuit sa mission de développement de la station. Elle vient de publier un appel d’offres relatif à la construction d’une résidence hôtelière de 23 800 m2. D’un coût estimé à 270 MDH, l’établissement comprendra 192 appartements «alliant luxe et bien-être» en front de mer, soit 768 lits qui seront livrés d’ici 2018. Entièrement équipés, ces appartements viendront «enrichir et diversifier l’offre touristique de la station, ciblant à la fois la clientèle nationale et international», et «offrir un produit familial, convivial adapté» avec «des équipements de loisirs et des espaces communs», nous explique-t-on du côté de la SDS.

    Un club de tir sera ouvert à 15 km de Berkane

    La construction de l’hôtel 5* Beach Hotel (800 lits), auquel sera adossé la résidence hôtelière dont l’appel d’offres vient d’être publié, et du Family Club (400 lits) est aussi lancée. «Les travaux sont à un rythme soutenu», nous confie-t-on. Ces deux unités hôtelières seront livrées d’ici fin 2016 et permettront à Saïdia de disposer d’une capacité additionnelle de 1 200 lits. Les trois établissements seront tous confiés au gestionnaire espagnol Melia Hotels International. Concernant les équipements de loisirs, qui manquent encore cruellement à la station, les travaux tant attendus de l’Aquaparc «démarreront incessamment en prévision de son ouverture pour la saison prochaine». Etendu sur 7 ha, il comprendra une dizaine d’attractions avec «un fil conducteur narratif basé sur les aventures en haute mer, batailles, corsaires, créatures, tempêtes, etc.». Y seront aménagés une piscine à vague de 1 200 m2, une rivière lente ou encore un arbre à eau.

    Pour les professionnels, la question de l’animation reste essentielle. «Il faut créer de l’activité pour toute l’année, pas seulement pour la saison estivale», déplore Youssef Zaki, président du Conseil provincial du tourisme (CPT) de Berkane. Un club de tir sera ainsi prochainement inauguré à 15 km de Berkane et le CPT travaille avec la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT) sur la création de circuits touristiques dans l’arrière-pays.
    http://www.lavieeco.com/news/economi...ite-33585.html

  7. #77
    Moderator Avatar de ilyesdemars
    Inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Marseille-Oujda
    Messages
    1 213
    Likes (Received)
    25


    Page Facebook Saidia Med
    Rouge est mon sang , vertes sont mes veines , Marocain je suis et je le resterait

  8. #78
    Editor Avatar de Setra-Benz
    Inscription
    juin 2013
    Messages
    663
    Likes (Received)
    22
    HOLM LAND MARINA Saïdia







  9. #79
    Moderator Avatar de ilyesdemars
    Inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Marseille-Oujda
    Messages
    1 213
    Likes (Received)
    25
    Beach Hôtel Melia



    Rouge est mon sang , vertes sont mes veines , Marocain je suis et je le resterait

Page 8 sur 8 PremièrePremière 12345678

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •